Accueil Le Livre d'Urantia présentation du livre
Présentation du livre
Écrit par Administrator   

Urantia est la dénomination cosmique donnée à notre planète Terre.

Description générale


Le Livre d'Urantia est un livre d'amour et un livre d'espérance.


Un livre d'amour : Ce livre nous révèle, entre autres, que la seule réalité qui puisse jamais unir tous les peuples et toutes les religions de la terre, c'est la fraternité des hommes fondée sur la paternité de Dieu. Dieu le Père aime divinement ses enfants, sans en excepter aucun. Si nous avons le même Père, nous sommes donc tous frères et sœurs...

Quand des religions différentes reconnaîtront la souveraineté spirituelle de Dieu le Père, alors toutes ces religions demeureront en paix. Il n'y a pas de peuple élu. Il n'y a que des fils et des filles de Dieu. C'est seulement quand Dieu le Père sera reconnu par ses enfants que les hommes deviendront des frères et vivront ensemble sur terre dans la paix. Les grandes religions de notre planète sont bonnes dans la mesure où elles conduisent l'homme à Dieu. Toutes les religions auraient profit à étudier et assimiler le meilleur des vérités contenues dans les autres. Les hommes religieux feraient mieux d'emprunter ce qu'il y a de meilleur dans la foi spirituelle vivante de leurs voisins, plutôt que de dénoncer ce qu'il y a de pire dans leurs superstitions rémanentes et leurs rituels désuets.

La vraie religion est exclusivement une expérience spirituelle personnelle, qui consiste à connaître Dieu comme un Père et à connaître l'homme comme son frère. C'est ce qui entraîne l'ajustement du « moi » à d'autres « moi » et implique l'aspect social ou collectif de la vie. Les fruits de la vraie religion englobent donc aussi le service social. «Aimez-vous les uns les autres...»

Les religions institutionnalisées doivent abandonner tout espoir d'arriver à une uniformité de credo, de dogmes et de rites, qui sont intellectuels. Mais elles peuvent — et elles y parviendront un jour — réaliser une unité dans l'adoration sincère du Père de tous, qui, elle, est spirituelle. La vraie religion ne consiste pas à croire servilement à des menaces de punition ou à des promesses magiques de récompenses mystiques futures. Les religions d'autorité ne parviendront jamais à s'unifier. La religion de l'esprit attirera progressivement les hommes les uns vers les autres et provoquera une sympathie compréhensive entre eux. Les religions d'autorité exigent des hommes une croyance uniforme, chose à jamais impossible à réaliser. Les religions d'autorité ne peuvent donc que diviser les hommes et dresser les consciences les unes contre les autres. La religion de l'esprit ne requiert pas l'uniformité des vues intellectuelles, mais seulement l'unité de sentiment spirituel. Les religions d'autorité se cristallisent en credo inertes. La religion de l'esprit devient la joie et la liberté croissantes dues à l'ennoblissement par des actes de service plein d'amour et des soins miséricordieux.

Un livre d'espérance : Il y a une survie après la mort. Et la mort n'est que le commencement d'une carrière permanente d'aventures excitantes et d'émerveillements sans fin. En effet, ces impulsions naturelles que Dieu a mises en nous et que nous appelons attrait de l'aventure, soif de découvrir, rêve inné de voyager, soif de beauté, d'amour et de vérité, toutes ces aspirations ne nous ont pas été inutilement données. Ces espérances les plus élevées sont destinées à se réaliser pleinement au cours des longs âges à venir, car Dieu ne peut pas nous tromper. Comme le disait Victor Hugo : « Si l'homme n'est pas immortel, Dieu n'est pas un honnête homme». La mort n'est donc plus désespérante puisqu'elle est le moyen inventé par Dieu pour nous faire passer du monde matériel au monde spirituel. Les scènes de pleurs et de lamentations, qui caractérisent les époques primitives de l'évolution humaine, seront donc un jour remplacées par une paix profonde et une espérance certaine. Il serait certainement avantageux que les humains moins évolués d'un monde désordonné et arriéré comme celui de notre planète, apprennent quelque peu à considérer la mort naturelle avec la sérénité, sinon l'assurance joyeuse que procure la foi vivante.

Un aperçus de ce livre

Les lecteurs du Livre d'Urantia avouent qu'ils n'ont pratiquement jamais lu, en entier, plusieurs fois le même ouvrage. Ils ont pourtant relu les deux mille pages du Livre d'Urantia plus de cinq fois, dix fois, quinze fois... et toujours avec un émerveillement, une passion s'accentuant. Une seule explication à ce comportement incompréhensible : on tient en ses mains une révélation de faits et de vérités qui ont été longuement recherchés par les scientifiques, les historiens, les philosophes et les hommes intrigués par Dieu et les Églises. Que ce Livre soit une révélation peut surprendre, mais qui sommes-nous pour oser imposer le silence, à jamais, à Dieu Lui-même? Comment nous résigner à croire la révélation close avec la venue de Jésus ?

LA PREMIÈRE PARTIE donne au Seigneur tout honneur. Dieu nous est enfin révélé sans jamais heurter la plus rigoureuse logique et autrement qu'à travers une froide symbolique. On nous parle avec la seule autorité que confère la connaissance. Ces révélateurs savent de quoi et de qui ils parlent. Quand Dieu nous est présenté comme étant l'infinie Vérité, l'infinie Beauté et l'infinie Bonté, nous sommes vite charmés et remplis d'enthousiasme. Ce Dieu, notre Père, étant amour, et l'amour étant créateur, a projeté dans l'espace l'univers colossal dont on nous explique enfin l'inimaginable structure : sept superunivers comportant, chacun, mille milliards de planètes habitées, ou habitables un jour. Pourquoi s'entêter à se déclarer les seules intelligences de l'univers ?

La DEUXIÈME PARTIE explicite l'histoire d'une fraction de l'un de ces sept superunivers. Ce fragment représente la cent millième partie de ce superunivers. Elle se nomme Univers local et se compose de dix millions de planètes habitées, ou habitables un jour, car tout l'univers est en évolution, en progrès. Et c'est de cette myriade que fait partie notre petite planète Terre, baptisée Urantia. On nous renseigne abondamment et superbement sur cette portion de l'univers quant à son Créateur, son organisation, son administration, sa structure physique, son histoire et ses extraordinaires lieux de séjour qui seront nôtres après la mort. Quelles aventures merveilleuses nous réserve la Vie après la vie! La vie a enfin un sens !

La TROISIÈME PARTIE nous intéresse au plus haut point. C'est l'histoire d'Urantia, notre planète parmi les millions d'autres de notre Univers local, mais qui vit redorer son blason par l'incarnation de Jésus, son créateur. C'est ici que nos savants peuvent faire le tri dans leurs découvertes et hypothèses, et y trouver plusieurs « chaînons manquants ». Et les confidences se poursuivent en des pages sublimes sur l'origine, l'implantation et l'évolution de la vie jusqu'à la naissance de l'homme. Les révélateurs sont précis : le premier couple humain, surgi par évolution et mutation, apparut sur terre il y a 993 483 ans (en 1997). On nous confirme que nous ne descendons pas du singe. Par contre, le singe et l'homme ont un ancêtre commun. Enfin, l'on brosse un tableau suprahumain de l'évolution des races, des institutions politiques, économiques, familiales, ainsi que de la religion.

LA QUATRIÈME PARTIE — plus de 700 pages — est consacrée à la vie et aux enseignements de Jésus, année par année, quand ce n'est pas au jour le jour. Que voilà de l'inédit et du sublime des plus émouvants! Auprès de ces pages révélées, les quatre évangiles, pourtant instructifs et motivants, apparaissent désormais comme une ébauche préliminaire de ce récit tonifiant, électrisant, galvanisant.

Cette révélation arrive à point. Elle atterrit au moment où les peuples oublient de plus en plus la réalité de Dieu et désertent les Églises et les Temples, qui ne répondent plus à leurs attentes parce qu'ils ne véhiculent pas le message d'amour intégral de Jésus. Jésus est venu nous révéler la fraternité spirituelle des hommes, basée sur la paternité spirituelle d'un Dieu d'amour. Voilà la vraie religion! Au cours des âges d'une planète, la révélation est périodique et toujours progressive. Tel est le plan universel. Le Livre d'Urantia est la cinquième révélation d'époque ou historique. Elle s'adresse donc à chaque humain de la planète tout entière. La quatrième révélation nous fut apportée par Jésus, il y a 2000 ans. Aujourd'hui, on a un peu évolué. L'écriture s'est universellement répandue. On est donc mûr pour recevoir, par le véhicule de l'écrit, une vérité plus élargie.

À l'époque de la présente révélation , le climat intellectuel et philosophique prévalant dans le monde est nettement laïque — humaniste. Il a fallu un grand pouvoir, une puissante influence, pour libérer la pensée et la vie de certains peuples de l'emprise desséchante d'une domination religieuse totalitaire. Le laïcisme a brisé les entraves du contrôle des Églises; ce même laïcisme menace maintenant à son tour d'établir un nouveau type de domination athée sur le coeur et le mental des hommes modernes. Le matérialisme renie Dieu; le laïcisme se borne à l'ignorer. Le matérialisme du XXe siècle tend à affirmer que l'homme n'a pas besoin de Dieu. Mais attention! La philosophie athée de la société humaine ne conduira qu'à des malaises et ne pourra jamais apporter la paix à l'humanité. Il est tout simplement impossible d'établir la fraternité des hommes en reniant ou en ignorant la paternité de Dieu. L'optimisme laïque en matière sociale et politique est une illusion. Sans Dieu, ni la libération et la liberté, ni les biens et la richesse n'apporteront la paix, le bonheur. L'homme est un animal religieux. Les religions en tant qu'institutions peuvent disparaître, mais l'instinct religieux demeure. La Russie d'hier nous le crie aujourd'hui. On ne tue pas un instinct. Surtout pas celui-là.

Les temps sont mûrs pour assister à la résurrection du Jésus humain sortant du tombeau des traditions théologiques et des dogmes religieux accumulés depuis deux mille ans. Jésus était admiré par tous ceux qu'il rencontrait. Sur ses amis comme sur ses ennemis, il exerçait une grande fascination et une forte influence. Des multitudes le suivaient pendant des semaines pour entendre ses paroles bienveillantes et observer la simplicité de sa vie. Des hommes et des femmes dévoués aimaient Jésus d'une affection presque surhumaine. Et plus ils le connaissaient, plus ils l'aimaient. Même aujourd'hui et dans tous les âges futurs, plus un homme connaîtra cet homme-Dieu, plus il l'aimera et voudra le suivre. Quel service transcendant rendrait la présente révélation si, par elle, le Fils de l'homme pouvait être présenté, en tant que Jésus bien vivant, aux Églises chrétiennes, à toutes les autres religions, à tous les peuples de la planète Terre !

Le Livre d'Urantia nous permet de découvrir une voie nouvelle et meilleure. Ce Livre répond à nos questions les plus graves, les plus angoissantes, les plus intelligentes. Et il y répond en profondeur, toujours avec une logique implacable, ce qui lui confère une crédibilité suprahumaine. À qui donc s'adresse ce livre ?

À toi, qui recherches le bonheur.

À toi, qui voudrais trouver le vrai sens de la vie, de ta vie.

À toi, qui oses penser par toi-même.

À toi, à qui les religions n'ont pas toujours su montrer le vrai visage de Dieu, notre Père.


Alcide Paradis & Luc Lachance


 

Citation extraite du Livre:

P.1008 - §2 5. "Les Fascicules d'Urantia. Ces exposés, dont le présent fascicule fait partie, constituent la plus récente présentation de la vérité aux mortels d'Urantia. Ils diffèrent de toutes les révélations antérieures, car ils ne sont pas l'œuvre d'une seule personnalité de l'univers, mais une présentation composite par de nombreux êtres. Toutefois, jamais aucune révélation ne peut être complète avant d'atteindre le Père Universel. Tous les autres ministères célestes ne sont que partiels, transitoires et pratiquement adaptés aux conditions locales dans le temps et l'espace. Il est possible qu'en admettant cela, on amoindrisse la force et l'autorité immédiates de toutes les révélations, mais l'heure est arrivée sur Urantia où il est opportun de faire ces franches déclarations, même au risque d'affaiblir l'influence et l'autorité du présent ouvrage qui représente la révélation la plus récente de la vérité aux races mortelles d'Urantia. "